Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 22:19

IMG_3010.JPG

 

 

De gauche à droite vous pouvez appercevoir de la confiture de figues noires, d'abricots et de rhubarbe.

 

J'apprécie de moins en moins les confitures du commerce car elles sont trop sucrées ou parce que le goût du fruit n'y est pas.

 

La réalisation de confitures est simple, il faut simplement de beaux fruits et un peu de patience.

 

Ensuite quel plaisir tout au long de l'année au réveil de pouvoir se régaler...

 

Pour un kilo de fruits, je compte 400 maximum 500g de sucre.

 

400g, lorsque les fruits sont très mûres comme c'était le cas lorsque j'ai réalisé la figue. Par contre pour la rhubarbe qui est un fruit acide, je prévois 500g de sucre.

 

 

IMG_2999.JPG

Je retire les parties éventuellement altérées du fruit et la queue puis je les coupe en 4.

 

Je place mes fruits dans une casserole à bords hauts pour éviter de me brûler avec les projections de confiture.

 

Je mets le feu à 3, ce qui pemet aux fruits de commencer à compoter, puis j'ajoute la moitié du sucre. Je mélange bien l'ensemble puis je complète avec le reste du sucre.

 

Lorsque le sucre est entièrement fondu, j'augmente un peu la température et je surveille la cuisson des fruits en les remuant. 

 

 

L'étape de la cuisson est longue. Il faut bien veiller à ce que la préparation ne colle pas au plat; ne cessez donc pas de remuer.

 

La confiture est cuite lorsque une goutte de confiture sur une cuillère inclinée ne tombe pas car elle est figée mais pas trop sinon on risque de se retrouver avec des pâtes de fruits.

Il faut entrainer votre oeil.

 

Je verse ma confiture dans des bocaux bien propres et bien secs. Je les remplis pratiquement au bord, je visse immédiatement le couvercle et retourne le bocal à l'envers, couvercle en bas.

 

Cette technique permet de faire le vide dans le bocal. Il sera plus difficile à ouvrir mais la confiture se conservera mieux et plus lontemps.

 

 

IMG_3013.JPG

 

 

Pour l'abricot, c'est le même principe. Lorsque les fruits n'ont pas atteind leur maturité optimale, ils fondent moins. Le mieux est donc de donner quelques coups de mixeur vers la fin de la cuisson. C'est indispensable pour obtenir la bonne texture mais pas trop pour conserver des morceaux.

 

 

IMG 2990    

 

 

Pour la rhubarbe, il faut l'éplucher comme les côtes de blettes.

Puis il faut la couper en petits tronçons. 

 

 

 

 

 

 

 

Un kilo de fruits m'a permis de réaliser environ deux pots de confiture de type "Bonne Maman" de 370 grammes.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires