Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 22:32

 

IMG_2894.JPG

 

Comme il est difficile de trouver du praliné dans le commerce et que j'avais une envie folle de faire un Paris Brest, je me suis demandée ce que je pourrais utilisé comme substitue et qui se rapproche du fameux praliné.

He bien oui: le nutella: le pécher mignon d'Eric et d'Alexandre.

Le moyen de faire mon gâteau et de satifaire mes goumands... bref de faire plaisir à toute la famille.

 

On commence par la pâte à choux

 

125 g d'eau

50 g de beurre

4 gr de sucre

1 gr de sel

75 gr de farine tamisée

2 oeufs

Dorure: 1 jaune d'eau mélangé à de l'eau

Pépites de praliné

 

Faire bouillir l'eau avec le beurre, le sucre et le sel.

A ébullition, incorporer la farine.

Dessécher la pâte à feu doux.

Mettre dans un saladier et incorporer les oeufs petit à petit jusqu'à obtenir la bonne texture.

A l'aide d'une poche à douille dresser le Paris Turin: en collant 2 couronnes l'une à l'autre et en positionnant une troisième à cheval et sur les deux premières.

Dorer cette pâte à l'aide d'un pinceau et parsemer des pépites praliné.

Cuire à 170 °C.

 

IMG_2877-copie-1.JPG

 

Puis la crème de Nutella

 

 

250 gr de lait

115 gr de Nutella

50 gr de sucre

1/2 oeuf

1 jaune d'oeuf

25 gr de poudre à crème (2/3 maizena- 1/3 farine)

175 gr de beurre pommade

 

Faire chauffer le lait et le nutella.

Battre les oeufs et le sucre, puis la poudre à crème. Ajouter au lait chauffé.

Cuire pendant 2 minutes après ébullition.

Débarrasser et mettre à refroidir au réfrigérateur en filmant la crème au contact.

Monter le beurre en pommade au batteur puis incorporer petit à petit la crème refroidie.

Couper le Paris Turin en deux puis le garnir en utilisant une poche à douille

 

IMG_2880.JPG        IMG_2882.JPG

 

IMG_2885.JPG

 

IMG_2883.JPG

 

 

IMG_2902.JPG

IMG_2895.JPG

 

IMG_2891.JPG

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JOCELYNE 28/03/2012 21:57

super, ça donne envie, bizous Joce